26 février 2007

Cumul des mandats: l'exception française

Focus passionnant dans Le Monde du 22.02.06, sur le cumul de mandats à la française. En vrac :
85 % des parlementaires français cumule d'autres mandats, contre 16 % en Italie, 15% en Espagne, 13 % en Grande Bretagne et 10% en Allemagne. Ce taux était de 35 % sous la IIIème république et 42% sous la IVème.
La hausse vertigineuse des indemnités des élus locaux est soulignée. La quasi-totalité des collectivités ont voté les indemnités maximales autorisées par la loi. Si bien que dans une région qui m'est chère ( à tout point de vue ! ) les indemnités annuelles des conseillers généraux de Loire Atlantique se situent à 30 780 euros en 2004 et 33 060 pour les conseillers régionaux. Je pense qu'elles ont encore sensiblement augmenté depuis.
Quand l'on sait, au surplus, qu'il a fallu attendre 1992 pour qu'un début d'imposition des indemnités des élus locaux soient fiscalisés - sans parler de la longue marche pour la fiscalisation des indemnités des parlementaires - il y a de quoi penser que les rapports de nos élus avec l'argent peuvent encore progresser dans le sens de la transparence et de l'égalité de traitement avec les autres citoyens.

1 Comments:

Blogger La Chaînette said...

Selon mes informations un seul candidat porte-parole de gauche semble intéressé par ce problème...et il ne possède qu'un siège. Donc le problème est loin d'être résolu. Dommage !

02 mars, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home