14 avril 2008

Euthanasie

"Une récente campagne a été orchestrée, à partir du drame personnel d'une personne gravement malade pour faire passer dans l'opinion le sentiment qu'il y a urgence à délivrer légalement un permis de disposer de sa vie. En réalité, il s'agirait d'un nouveau permis de disposer de la vie de son prochain.(....)
le travail admirable des équipes de soins palliatifs a été discrédité et dévalué aux yeux de l'opinion...des milliers de personnes gravement atteintes ou dans le dernier age de leur vie ont été soupçonnées de ne pas avoir le courage de la "dignité"...la loi, votée il y a deux et pas encore vraiment appliquée, a été occultée. La passion pour la mort a remplacé la compassion pour la vie.
Aujourd'hui, nous voulons dire notre conviction que la société n'a pas vocation à organiser la mort , la mort de personne : ni celle de l'enfant à naître , ni celle du grand malade en phase terminale, ni celle des vieillards en fin de vie. Si elle le faisait, elle saperait les fondements même de son existence. Elle deviendrait un lieu de doute : veut-on encore de moi ? "

Extraits des "réflexions" du cardinal André Vingt-Trois à l'ouverture de l'Assemblée de printemps de l'épiscopat le 1er avril 08

Un point de vue ignoré par les grands médias...

Libellés : ,

2 Comments:

Blogger Dieta said...

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the Dieta, I hope you enjoy. The address is http://dieta-brasil.blogspot.com. A hug.

17 avril, 2008  
Blogger Dumuro said...

See Please Here

18 avril, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home